Marché belge

CONJONCTURE ÉCONOMIQUE 2014

La Belgique a bien résisté à la crise :

  • le taux de chômage a moins augmenté que dans d’autres pays : de 8,4% en 2013 à 8,8% en 2014
  • fin 2013 a été marqué par une reprise de la croissance du PIB : de 1,2% en 2014 selon les estimations 

Taux de croissance en 2013 : + 0,1%
Taux de croissance prévisionnel 2014 : + 1,1 %
PIB / habitant (PPA) 2013, en USD : 33.292 €

 
Source : OCDE, Eurostat, FMI

CONJONCTURE TOURISTIQUE

En 2013, les chiffres liés à l’hébergement touristiques sont intéressants :

  • la fréquentation hôtelière reste stable (+0.5%)
  • les nuitées continuent de monter,  surtout en résidence de tourisme (+9.6%) et camping (+4.3%)

Les Belges partent moins longtemps en vacance (10.3 nuitées) mais plus fréquemment (1.92 fois en moyenne).
Pour les transports, la principale évolution est celle du quasi doublement du nombre de vols lowcost entre 2008 et 2012.
La France reste la destination principale des belges.

Nombre de départs à l’étranger en 2012-2013 : 6.991.000
Nombre de départs en France en 2012 -2013 : 3.764.000
Période de réservation : en moyenne quatre mois avant le départ
Motif des déplacements : tourisme de loisirs, départ en vacances (courts et longs séjours)

 
Source: WES cabinet d’étude

COMPRENDRE LES TOURISTES BELGES

La Belgique est un marché à fort potentiel : 2ème marché en termes de recettes pour la France.

Le marché belge est segmenté en deux cibles : les belges francophones et les belges néerlandophones

  • Il est intéressant de poursuivre des actions de fidélisation des belges francophones  en soutenant des thématiques porteuses : 43% du marché pour la France
  • mais le défi consiste avant tout à maximiser la  visibilité auprès de la clientèle néerlandophone : la France représente uniquement 18.3% du marché.

Au-delà de la conquête de la clientèle néerlandophone, d’autre points stratégiques sont intéressants sur le marché belge :

  • Renforcer des thématiques de niches (bien-être, randonnées et vélo, village mondial…).
  • Privilégier, pour une clientèle senior, une présence directe via salons.
  • Valoriser des expériences.
  • Présence croissante sur les réseaux sociaux.

Source: Atout France