Publication du décret modernisant les modalités de perception de la taxe de séjour.

Neuf mois après le vote de la loi, le décret d'application entérine le rôle de collecteur de la taxe de séjour pour Airbnb (et d'autres plate-formes). Cela avait été l'objet d'une âpre négociation à l'époque entre les pouvoirs publics, les plate-formes de réservation et les syndicats des branches professionnels. De son côté Airbnb à annoncé que site serait opérationnel à échéance de la fin octobre.

Les pouvoirs publics voient  quant à eux dans ces nouvelles dispositions l'espoir de nouvelles rentrées d'argent, dans un contexte où l'argent public se fait rare.