Comment Airbnb et Uber ont tué le marketing digital !!!

Arrêtons de penser que le digital est une expertise à part entière. Dans le monde de la promotion touristique tel qu’il est aujourd'hui le marketing est global et doit seulement profiter des usages digitaux… Le marketing digital est mort et la démonstration vient une fois encore des deux mastodontes de l'économie collaborative que sont Airbnb et Uber.

Côté face Uber. La plateforme de chauffeurs privés a lancé une grande opération de séduction le temps du festival de Cannes, en étendant sa gamme de services à la location d’hélicoptères. Uber a récidivé à l’occasion de la fête des pères, en s’associant avec Roadstr, un acteur innovant de l'économie du partage qui met à disposition de ses clients des voitures de collection, pour lancer UberVintage

Côté pile Airbnb. Fort d’avoir fait entrer son offre dans un cadre légal à Londres, la marque a proposé à ses clients de loger dans une maison flottante installée sur la Tamise. Autres exemples, Airbnb comme Uber crée des opérations de « co-branding » en proposant de loger dans une télécabine à Courchevel, dans un avion de la compagnie KLM transformé en loft, dans un magasin Ikea ou aux Galeries Lafayette la nuit précédant la date officielle des soldes…

Produire du contenu qualifié et facilement amplifiable redevient une base. Pour appuyer ce constat éloignons nous du monde touristique avec l’opération menée par l’entreprise alimentaire Michel et Augustin. La petite fabrique de gâteaux française vient de créer le buzz en négociant en direct sur le Web un accord de distribution de ses produits avec le géant Starbuck .

Bienvenue dans l’ère du marketing « post-digital» !