Taxe de séjour, ce qu'il faut savoir sur les nouveaux barèmes

La taxe de séjour est instituée à l’initiative de la commune ou du groupement de communes.

Les communes touristiques, les stations classées de tourisme, les communes littorales, les communes situées en zone de montagne et toute commune promouvant le tourismesont autorisées à la mettre en place

 En 2011, en Limousin, 41 communes et 17 groupements de communes (représentant 180 communes) ont collecté la taxe de séjour, pour un montant total légèrement inférieur à 730 000 euros.

 La taxe de séjour doit être payée par le touriste qui loge dans l'un des hébergements suivants :

  • hôtel,
  • résidence de tourisme,
  • meublé de tourisme,
  • chambre d'hôtes,
  • village de vacances,
  • camping (ou terrain de caravanage),
  • port de plaisance,
  • autre type d'hébergement (par exemple en auberge de jeunesse, en hôpital thermal).

Elle est due par personne et par nuit. Elle est directement réglée au logeur, à l'hôtelier ou au propriétaire qui la reverse à la commune.

 Certaines personnes sont exonérées, notamment les enfants de moins de 13 ans.

 De nouveaux barèmes ont été votés fin 2014.

Pour tout savoir sur ces nouveaux barèmes, selon le type d'hébergement ou le classement :

Taxe de séjour, ce qu'il faut savoir des nouveaux barèmes DGE 09 déc 2014  (2,43 MB)